Asie Destinations

Nos conseils pour préparer son road trip en Asie

Un pays réputé pour son authenticité et pour sa modernité, mais également pour sa culture, depuis toujours l’Asie attire des milliers de curieux. C’est le must des destinations de vacances, et ce, que vous soyez un amateur de sensations fortes et d’aventure ou voyageur en quête de dépaysement et de calme : vous tomberez bien. Il ne reste plus qu’à bien vous préparer.

Première étape : l’itinéraire

Pour un road trip réussie, il faut avoir un itinéraire en place, surtout qu’en Asie, vous avez plusieurs villes d’une grande beauté à visiter. Et que pour un séjour de quelques semaines, vous ne pourrez pas tout voir.

Généralement les guides vous proposent un circuit tout préparer avec un devis précis qui comprend les déplacements, les hébergements, les repas et leur frais de prestation. Mais pour ceux qui sont férus d’économies, se passer de leur service est également possible. Plusieurs conseils vous seront donnés sur les plateformes dédiées à l’organisation de voyage comme Routard,  et bien d’autres.

Une copie de cet itinéraire devra être laissée à vos entourages restés en France. Questions de sécurité obligent.

Deuxième étape : focus sur les questions de sécurité et de santé

Cette deuxième étape s’applique à n’importe quelle road trip peu importe la destination. Mais pour l’Asie notamment, elle est obligatoire pour l’obtention d’un VISA.

Les voyageurs étrangers doivent passer par des vaccins avant de pouvoir pénétrer sur le territoire. C’est un moyen de les protéger, mais aussi d’éviter que des bactéries ne pénètrent sur le territoire.  La liste des vaccins obligatoires change d’un pays à un autre. Néanmoins, pour l’Asie, vous devez avoir été protégé contre la typhoïde et l’hépatite A. Et pour ce faire, vous devez vous adresser aux centres de vaccination le plus proche de votre région.

Lors de votre demande de VISA, vous serez aussi obligé de fournir une ou plusieurs assurances. On parle notamment de la couverture santé et l’assurance voyage. Les deux participent à vos charges en cas de problème une fois arrivé sur place.

Troisième étape : faire ses sacs !

On parle de road trip et non d’un simple séjour en Asie. La différence étant que vous allez vous déplacer fréquemment pour visiter plusieurs villes et régions de l’Asie lors d’un road trip. La valise à roulettes n’est donc pas la meilleure des alternatives.

Les touristes qui optent pour le road trip sont plus communément appelés backpaker. Et ce n’est pas pour rien. En effet, ils ont l’habitude d’avoir toujours leurs affaires sur le dos dans un sac facile à transporter tout au long du voyage.

Et comme les places sont réduites dans ce genre de sac, faire preuve de minutie dans son organisation semble être de mise. Par exemple, pour réduire au maximum le nombre de vêtements, il faut emporter avec soi des articles à multiples usages : des leggings qui font à la fois office de pantalon et de pyjama, des T-shirts qui peuvent être des hauts et des sous-vêtements, etc.

Quelques ustensiles de cuisine seront aussi nécessaires, tout comme des produits de toilette. Dans les deux cas, choisissez des articles miniatures, faciles à caser dans votre sac tout en restant pratique.

Pour des raisons de sécurité, fermez votre sac avec un cadenas et gardez-le toujours à portée de vue.

Dernière étape et non des moindres : les démarches administratives

On place notamment les démarches administratives dans la dernière étape. Ce n’est pas parce qu’elles sont de moindres importances. Mais il s’agirait plutôt de faire des économies dans les délais de VISA et de passeport. En effet, pour pénétrer sur le territoire, vous allez devoir faire une demande de VISA, à moins de faire un séjour de moins de 1 mois. Pour les touristes qui ne comptent rester sur place que 30 jours maximum, le VISA n’est pas obligatoire en Thaïlande.

Au Cambodge et au Laos, le visa est obligatoire quelle que soit votre durée de séjour.

Pour ceux qui comptent rester plus longtemps, il faudra en plus de la demande manuscrite des photos d’identité, un CIN, une copie du passeport et du billet d’avion aller et retour, une assurance voyage et santé et un certificat d’hébergement sur place. Pour info, afin de garantir la réussite de votre demande de VISA, il vaut mieux avoir un passeport encore valide pour 6 mois.

Related posts

Guide Touristique Monastir : Bien Préparer Son Voyage

TIBO

Nos bonnes adresses pour manger à Rome

TIBO

Mon top 9 des activités incontournables à faire à Paris

TIBO

Laissez un commentaire